2 janvier 2021

Boîte à outils

Grâce à une subvention de l’Office québécois de la langue française, l’Asulf élabore une liste sélective d’usuels propres à servir aux besoins des intervenants. Le projet est coordonné par Igor Anate, un membre du conseil d’administration. La boîte à outils devrait compter une trentaine de titres au printemps 2022.

Voici quatre nouveaux usuels du coffre à outils des membres et des citoyens désireux d’intervenir en matière de qualité de la langue.

Les titres affichés depuis juin 2021 se trouvent à la suite des quatre nouveaux et ils sont classés par auteur avant tout.

Nouvelles recommandations

Bernier, Gaston. Le français québécois au quotidien, 2019- (Blogue : lefrancaisquebecoisauquotidien.blogspot.com)

Contenu : Impropriétés, solécismes, tournures inspirées par l’anglais, anglicismes relevés dans la presse imprimée ou entendues sur les ondes, etc. Billets publiés à partir de 2013 sur Facebook et versés dans le blogue à compter de 2019.

Utilité : Grand nombre de mots et d’expressions jugées fautives : plus de mille deux cents billets consultables fin de 2021).

Utilisation : Consultation du corpus rendue facile grâce au moteur de recherche. On pense à « détour », à « œuvrer », à « item », à des tournures comme « faire une histoire courte » ou à des toponymes douteux (« rue Belvédère », « cap Diamant »…), on tape l’expression et on repère les fiches.

Meney, Lionel. Carnet d’un linguiste, 2012- (Blogue : carnetdunlinguiste.blogspot.com)

Contenu : Environ 350 articles de longueur variable, de portée scientifique sur des problèmes linguistiques (Franbécois, interlangues, diglossie) mais aussi sur les problèmes langagiers (« vélo stationnaire », « Fat bike » , « à toutes fins pratiques », « spécial » ou « week-end »).

Utilité : L’auteur adopte une perspective exogéniste pour le français parlé au Québec, lequel devrait, en principe, se rapprocher du français international et vivre en symbiose avec lui.

Utilisation : Une boîte d’interrogation facilite le repérage des articles selon les intérêts des utilisateurs et selon les besoins du moment. On peut aussi naviguer, grâce au calendrier des parutions, à l’intérieur du corpus.

Morisset, Paul. Le Morisset; mots et expressions, s.d. (https://lemorisset.com)

Contenu : Deux listes d’environ 130 « fausses fautes » dénoncées par les services linguistiques contemporains et d’environ 175 « variantes correctes » mais parfois contestées. Chaque mot ou expressions est analysé. Des exemples :

Opportunité, Je m’excuse, Deuxième plus grand, Éligible… parmi les fautes; Politique, politicien; Budgéter, budgétiser; Rapport d’activité, rapport d’activités; Yaourt, Yoghourt… parmi les variantes.

Utilité : L’auteur, ancien journaliste, est fort critique des recommandations officielles et même des observations des remarqueurs. L’auteur, laxiste par rapport à la Banque de dépannage linguistique, défend quand même le bon usage, mais devant un mot ou une expression critiquée mais courante, il est porté à reconnaître sa valeur.

Utilisation : Les deux listes sont classées par ordre alphabétique et un clic sur le mot mène à l’article. Utilisation : Les deux listes sont classées par ordre alphabétique et un clic sur le mot mène à l’article. De plus, un moteur de recherche facilité le repérage de l’un ou l’autre des articles

Recommandations antérieures : cliquez ici

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est OQLF-3.jpg.
Sélection établie grâce à une subvention de l’Office québécois de la langue française.