24 septembre 2019

Comment abréger « boulevard »

Note adressée à Gamache Assurances

Je vois votre annonce publiée dans le Carrefour de Québec (18 septembre, p. 15) à l’occasion du 25e anniversaire de votre entreprise. J’en profite pour vous souhaiter un bon anniversaire et vous faire une petite remarque sur la façon d’abréger le mot « boulevard ». Il est quatre solutions : « b.», « boul. », « bd » et par « bard ». Mais « blvd » n’est pas une façon française de faire. Si vous consultez le Français au bureau (2014) de l’OQLF vous verrez : «… boul. est l’abréviation retenue par la Commission de toponymie. L’abréviation anglaise Blvd est à éviter en français » (p. 352). L’utilisation de l’abréviation anglaise est une mauvaise habitude bien ancrée au Québec. La faute est peut-être vénielle. Mais il faut quand même essayer de s’en défaire à la première occasion.

Gaston Bernier

Réponse reçue le lendemain :

Merci M.Bernier,

Comme suite à votre commentaire constructif concernant la langue française, nous allons faire modifier l’abréviation de boulevard lors des publications subséquentes.

Au plaisir,

Luc Gamache